Communiqué de Presse à l’occasion de la Journée Nationale de la Laïcité

« Libre Ensemble », une occasion manquée pour consolider  la FraternitéLAICITE_734x400-15

 

Suite aux tragiques évènements de janvier 2015, Johanna Rolland annonçait un engagement accru sur la laïcité. C’est aujourd’hui un cycle de conférences, de spectacles  qui est proposé par la Ville de Nantes : « Libre Ensemble »

Certes la liberté de conscience et de culte liée à cette notion est rappelée, mais il est étonnant de constater que  les religions sont les grandes absentes de  ces rencontres alors que la question du fait religieux était au cœur des attaques de janvier. N’aurait-il pas été pertinent  de donner un espace permettant aux religions d’exprimer leur vision de cette notion, quitte à en débattre plutôt que de les ignorer ? Pour avancer « Libre Ensemble », ayons le courage d’établir ou de renforcer le dialogue avec les religions.

Plus grave, une partie non négligeable des organisateurs ou intervenants porte un regard suspicieux quand ce n’est pas critique sur la religion.  Pour eux, la laïcité est  le moyen de « s’émanciper des croyances et préjugés » (Ligue de l’enseignement) voire de « l’aliénation qu’est la religion…qui contribuent au malheur des peuples » (Yvon Quiniou)

S’appuyer sur une vision laïciste simpliste et ringarde de la société c’est prendre le risque de blesser une part importante de la population, avec pour conséquence davantage de frustration, de colère et de division. Est-ce cela dont nous avons besoin aujourd’hui ? La laïcité n’est pas une fin en soi, elle est au service de la Fraternité, force est de constater que « Libre Ensemble » est  une occasion manquée de la ville de Nantes de la promouvoir.

By | 2017-05-12T17:04:24+00:00 25 mai 2016|Communiqués de Presse|